• Sa couleur vert bleuté au printemps et jaune-orangé en automne. Son abondante et dense floraison rouge foncé ou lie de vin devenant brunâtre en fin d'automne. Il accompagnera à merveille les dahlias et les armoise.

    Une plante que l'on a choisi en Octobre dernier à la Fête des plantes de Jossigny (77)

    Sédum Herbsfreude ou Autumn Joy

    Autrefois appelé Sedum ‘Autumn Joy’, le Sedum ‘Herbstfreude’ est issu du croisement du Sedum telephium et du Sedum spectabile. Bien qu’il soit considéré comme un ancien hybride il garde toute sa fraîcheur et son intérêt dans le jardin.

    Sédum Herbsfreude ou Autumn Joy

    Le Sedum ‘Herbstfreude’ est une plante vivace se développant en touffes de tiges érigées, pouvant atteindre 50 cm de haut pour 40 cm d’envergure. Faisant partie des Orpins de grande taille, ses tiges dressées, de couleur vert, portent des feuilles semi-persistantes, pédonculées, épaisses et charnues, disposées de manière opposée, de couleur vert bleuté et de forme ovale-oblongue, à marge ondulée et serretée (marge en dents de scie). En automne, son feuillage charnu prendra des couleurs atomnales jaune-orangé. Il possède une floraison tardive s’étalant d’Août à Octobre, composée de plateaux de petites fleurs densément serrées, de couleur rouge foncé à lie de vin évoluant au fil de l’automne en marron. Ces corymbes (plateaux) aux sommets des tiges recouvriront entièrement la plante, pour réaliser un véritable tapis de fleurs qui attirera les abeilles et les oiseaux.

    Sédum Herbsfreude ou Autumn Joy

    De culture facile et possédant une très bonne rusticité (-20C°), il a néanmoins une faiblesse : il craint les sols humides durant la période hivernale. Il aime les expositions ensoleillées de préférence, mais s’adapte aussi aux climats méditerranéen ou secs, à une exposition de mi-ombre, durant une partie de la journée, dans des sols drainés, secs à frais et légèrement alcalins ou acides.

    Son aspect décoratif durant une longe période lui permet de mettre en valeur des massifs avec des armoises, des dahlias ou encore des hébés, mais aussi dans les mixed-borders avec des graminées comme les stipas ou les fétuques.


    15 commentaires
  • Voilà une herbe, pour un côté Zen au jardin, mais une belle herbe !!

    Hakonechloa Macra : Herbe du Japon

    Acheté, à la fête des Plantes de Jossigny (77)  Premier weekend d'octobre 2020

    Hakonechloa Macra : Herbe du Japon

    Ses allures de pom pom girl verte ne doivent pas vous tromper, l’ Herbe du Japon est une plante à installer pour longtemps au jardin... 

    Hakonechloa Macra : Herbe du Japon

    (Ces plantes sont venues dans notre jardin)

    Parce qu’elle met un peu de temps à s’installer avant d’étoffer ses coussins verts, parce qu’elle adore l’ombre et son vert lumineux sublime les coins sombres du jardin. L’hakonechloa macra fait merveille au pied d’un bambou, mais je l’associe aussi volontier à un buis taillé qui met en valeur son panache vert. C'est une première, mais je pense qu l'on aura bien d'autres à l'avenir... 

    Hakonechloa Macra : Herbe du Japon

    Cette jolie graminée, aux longues feuilles arquées, habillera souplement la bordure d'un massif. Elle se plaira aussi bien en sous bois, que dans une rocaille ou dans un massif, auxquels elle apporte de la rondeur. Seule dans un pot, elle décore élégalement une terrasse. L'hakonechloa se marie bien avec des hostas, des heuchères pourpres, des bergénias par exemple.

    Hakonechloa Macra : Herbe du Japon

    Assez capricieux, ce genre se propage parfois très bien, grâce aux rhizomes vigoureux qui se plaisent en sol fertile et chaud. Elle apprécie une humidité constante et une lumière atténuée. Elle redoute le sol sec et les vents importants.

     


    16 commentaires
  • Une plante que l'on a ramené de la Fête des plantes de Saint Jean de Beauregard La version naine du Miscanthus 'Strictus' aux feuilles présentant des zébrures horizontales crème à jaune pâle.

    Miscanthus Srictus Dwarf

    Se sont des graminées intéressantes de la fin de l'été jusqu'au coeur de l'hiver. Leurs longues et fines feuilles retombantes forment une touffe compacte des plus gracieuses, au-dessus de laquelle viennent fleurir, en fin d'été des épis dressés, en fins plumeaux, d'abord vert, puis bruns ou rouille aux reflets argentés, finissant jaune paille.

    Miscanthus Srictus Dwarf

    Le givre de l'hiver est du plus bel effet sur les épis. À savoir aussi qu'il n'est pas envahissant. Installez-les plutôt au soleil, en fond de massif, dans une terre classique de jardin, associés à des vivaces. Vous pouvez aussi utiliser les fleurs pour confectionner des bouquets secs. Rabattez-les à quelques centimètres du sol au mois de mars, afin de profiter de leur forme en hiver. Ils produiront de nouvelles feuilles dès le mois d'avril.

    Le voici installé, maintenant dans cette nouvelle plate bande

    Miscanthus Srictus Dwarf

    Avec d'autres complices .. comme des hémérocalles et des Narcisses pour le printemps...


    23 commentaires