• Blanches Ramées

    Grands marronniers de la terrasse

    Vont bientôt fleurir, à Saint-Jean, 

    La villa d'où la vue embrasse 

    Tant de monts bleus coiffés d'argent.

    Blanches Ramées

     

    La feuille, hier encore pliée 

    Dans son étroit corset d'hiver, 

    Met sur la branche déliée 

    Les premières touches de vert.

    Blanches Ramées

    Mais en vain le soleil excite 

    La sève des rameaux trop lents ; 

    La fleur retardataire hésite 

    A faire voir ses thyrses blancs.

    Blanches Ramées

    Pourtant le pêcher est tout rose, 

    Comme un désir de la pudeur, 

    Et le pommier, que l'aube arrose, 

    S'épanouit dans sa candeur.

    Blanches Ramées

    La véronique s'aventure 

    Près des boutons d'or dans les prés, 

    Les caresses de la nature 

    Hâtent les germes rassurés.

    Blanches Ramées

    Il me faut retourner encore 

    Au cercle d'enfer où je vis ; 

    Marronniers, pressez-vous d'éclore 

    Et d'éblouir mes yeux ravis.

    Blanches Ramées

    Vous pouvez sortir pour la fête 

    Vos girandoles sans péril, 

    Un ciel bleu luit sur votre faîte 

    Et déjà mai talonne avril.

    Blanches Ramées

    Par pitié, donnez cette joie 

    Au poète dans ses douleurs, 

    Qu'avant de s'en aller, il voie 

    Vos feux d'artifice de fleurs.

    Blanches Ramées

    Grands marronniers de la terrasse, 

    Si fiers de vos splendeurs d'été, 

    Montrez-vous à moi dans la grâce 

    Qui précède votre beauté.

    Blanches Ramées

    Je connais vos riches livrées, 

    Quand octobre, ouvrant son essor, 

    Vous met des tuniques pourprées, 

    Vous pose des couronnes d'or.

    Blanches Ramées

    je vous ai vus, blanches ramées, 

    Pareils aux dessins que le froid 

    Aux vitres d'argent étamées 

    Trace, la nuit, avec son doigt.

    Blanches Ramées

    Je sais tous vos aspects superbes, 

    Arbres géants, vieux marronniers, 

    Mais j'ignore vos fraîches gerbes 

    Et vos arômes printaniers.

    Blanches Ramées

    Adieu, je pars lassé d'attendre ; 

    Gardez vos bouquets éclatants ! 

    Une autre fleur suave et tendre, 

    Seule à mes yeux fait le printemps.

    Blanches Ramées

    Que mai remporte sa corbeille ! 

    Il me suffit de cette fleur ; 

    Toujours pour l'âme et pour l'abeille 

    Elle a du miel pur dans le coeur.

    Blanches Ramées

    Par le ciel d'azur ou de brume 

    Par la chaude ou froide saison, 

    Elle sourit, charme et parfume, 

    Violette de la maison !

     

    THEOPHILE GAUTHIER

    EMAUX ET CAMEES, LA FLEUR QUI FAIT LE PRINTEMPS 1852

    « Votre Marché de la SemaineMisère Tradescantia »

  • Commentaires

    22
    Mardi 27 Février à 10:02

    magnifiques photos qui donnent envie de printemps tout de suite et pas de ce froid d'hiver si glacial ces jours ci

    21
    Dimanche 25 Février à 21:30

    bonsoir ma belle ,c'est bien fleuri il a fait encore bien froid surtout avec le vent pour ce dimanche et les jours prochains ça promet encore plus froid , bonne soirée , bisous

    20
    Dimanche 25 Février à 12:07

    Superbe! ça fait du bien de voir la nature renaitre! gros bisous et bon dimanche, ici avec un grand soleil!

    19
    Dimanche 25 Février à 09:58

    Très joli poème, j'ai hâte de revoir tout ce vert partout !

    bon dimanche

    18
    Dimanche 25 Février à 09:41

    Bonjour Nanie

      j'adore les marronniers   j'en avais deux très vieux et immenses   au dessus de chez moi   hélas ils ont été coupés  pour construire un lotissement  c'est dommage    bisous

    Marcel

    17
    Dimanche 25 Février à 07:49

    bonjour nanie 

     hier je suis sortie un peu avec la petite fille mais comme elle n avait pas voulue prendre d echarpe alors nous avons fait demi tour assez vite mais dans la matinée je vais recommencer toute seule sauf que le froid me fait manquer la respiration et c est tres désagréable  j aie l impression d étouffée et c est le premier hiver que ça me fait cela

    tres gros bisous

    16
    Dimanche 25 Février à 06:53

    ..encore quelques semaines et nous aurons le plaisir d'accueillir toutes ces couleurs printanières!

    Bon dimanche!

    Bises du jour,

    Mireille du sablon

    15
    Samedi 24 Février à 20:06

    Sublimes les floraisons des marronniers ... et ce poème si bien choisi pour cette belle pléiade de photos !

    Merci de ce partage au goût de printemps quand chez nous le froid nous fait sentir que l'hiver est encore bien présent mais un beau rayon de soleil nous fait espérer des jours meilleurs !!

    Bon dimanche dans ta belle région Nanie!

    Nicole

    14
    Samedi 24 Février à 19:08

    Un très beau poème de Théophile Gauthier que je découvre .
    Tes marronniers sont beaux , j'aime bien les fleurs de couleurs rose et aussi les blanches .
    Ils doivent avoir un bel âge les marronniers de ta propriété .

    Merci pour les gentils mots à propos de la disparition de Noé le geai voilà une semaine .
    Bises

    13
    Samedi 24 Février à 18:25

    Très jolie poésie avec pour décors de superbes photos que s'est agréable à regarder. Les marronniers en fleurs j'adore. Bonne soirée, couvres toi bien il va faire froid.

    Bisous

    12
    Samedi 24 Février à 16:32

     bonsoir 

     tout est superbe 

     le poéme  et le choix des photos 

     j aime  les fleurs de marronniers 

     c'est trés  doux   ce fond  de blog 

    çà fait oublier le froid   de  dehors 

     bonne soirée 

     bises 

    11
    Samedi 24 Février à 14:38

    Très jolis marronniers sur ces belles photos qui illustrent à merveille ce superbe poème !

    Bon week end bisous !

     

    10
    Samedi 24 Février à 13:32

    Que j'aime ton billet, autrefois il y en avait chez mes parents !!!

    Bonne journée, bisous

    9
    Samedi 24 Février à 09:58

    Bonjour Nanie

    Un très joli poème bien agrémenté par tes superbes photos

    Merci à toi

    Bisous, bonne journée

    8
    Samedi 24 Février à 09:16

    de superbes photos

    bises amicales

    lyly

    7
    Samedi 24 Février à 08:40

    Joli poème avec de fabuleuses photos , pour commencer la journée cela donne du peps !!! parce que ça caille ,je vais vite  fait aller sur le marché , j'ai envie de tulipes  hihiihhi  bon weekend ma douce  big bisous frisquets 

    6
    Samedi 24 Février à 07:09

    vivement de voir tout ça c'est vrai que les marroniers en fleurs j'adore

    5
    Samedi 24 Février à 06:46

    bonjour nanie avec le froid bien sur comme de partout et dire que nous avons enlever toute notre isolation dans la maison pour en faire mettre une plus performante et bien en attendant on va en payer du chauffage en ce moment car je ne sais pas quand ce sera fait hélas ça devait etre fin février mais bon pas de nouvelle 

     pour le marronnier que de souvenirs dans la cour de l école a jamais dans ma mémoire et puis j adore cet arbre 

    tres bon week end a vous 

     bisous a toi 

    4
    Samedi 24 Février à 06:37

    Oui un bel article sur cet arbre que nous aimons ! . J'aime voir les marrons au sol !! . Bonne fin de semaine bien au chaud , gros bisous , escapade , 

    3
    Samedi 24 Février à 06:32

    Un grand bravo pour ce magnifique poème superbement illustrée.

    Merci pour tout ce travail pour nous ravir les yeux, tout en dégustant les mots.

    Bon week end, qui s'annonce sibérien !
    Bisoux, ma nanie chérie

     

    2
    Samedi 24 Février à 05:07

    Merci pour cette belle page poétique 

    Agréable au réveil 

    Bisous 

    Ma tarte

    1
    Samedi 24 Février à 05:02

    Malgré la fraîcheur ambiante dehors, chez toi c'est le Printemps ! 

    Bisous ma Nanie !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :